Pays ennemis d’Internet

Bahreïn

Posted on: mars 6th, 2013 by gregoire

 

Le Bahreïn est l’un des pays du Moyen-Orient possédant l’une des meilleures couvertures Internet [1] de la région. Le taux de pénétration d’Internet atteint 77 % de la population. La vitesse de connexion est relativement élevée (entre 512 Ko et plus de 20 Go selon les régions) et le nombre de fournisseurs d’accès à Internet (FAI) - 23 - est très développé [2] au regard de la population (1,25 million d’habitants). Batelco, dirigé par la famille royale, reste de loin le plus important [3].
... Read More

Vietnam

Posted on: mars 6th, 2013 by gregoire

 

Confrontés à un dilemme courant dans les pays autoritaires, les dirigeants vietnamiens sont tiraillés entre la volonté d’un développement économique favorisé par les nouvelles technologies[1] et la peur de l’instabilité politique que ces dernières peuvent engendrer.... Read More

Syrie

Posted on: mars 6th, 2013 by gregoire

 

La Syrie, déjà qualifiée “d’Ennemi d’Internet” par Reporters sans frontières, renforce la censure du Net et la cybersurveillance à mesure que le conflit se durcit. Depuis le début du soulèvement populaire, le 15 mars 2011, le régime a mis en place les moyens nécessaires pour tenter d’empêcher la diffusion d’informations et d’images sur la répression. Grâce à une architecture ultra centralisée, le gouvernement syrien a la capacité de couper le pays du reste du monde, comme ce fut le cas le 29 novembre 2012.... Read More

Iran

Posted on: mars 6th, 2013 by gregoire

 

En Iran, plus de plus de 150 fournisseurs d’accès à Internet ou entreprises de service s’annonçant comme telles se partagent le marché. Depuis 2009, nombre de ces services ont été privatisés, mais ils n’en sont pas devenus indépendants du régime pour autant. Les plus importants sont toujours affiliés au pouvoir. Tous les fournisseurs d’accès à Internet rendent des comptes au gouvernement. Parmi les plus importants : le leader, DCI, propriété des Gardiens de la Révolution, mais aussi Novinnet, Shatel, Asretelecom, Pardis, Persian-net, Tehrandat, Neda, Askiran ou Tavana.... Read More

Chine

Posted on: mars 6th, 2013 by gregoire

 

Le Parti communiste chinois est à la tête de l’un des principaux empires numériques du monde, si ce n’est le plus grand. Dans l’Empire du Milieu, les points d’accès à Internet sont la propriété exclusive de l’Etat, qui est le plus souvent un faux nez du Parti. Les particuliers et les entreprises ont l’obligation de louer leur bande passante à l’Etat chinois ou à une entreprise contrôlée par lui. Les quatre réseaux nationaux, CTNET, Chinanet, Cernet et CHINAGBN représentent l’épine dorsale de l’Internet. En 2008, une restructuration du réseau a permis l’apparition de trois grand fournisseurs d’accès nationaux, China Telecom, China Unicom et China Mobile, contrôlés majoritairement par l’État chinois. L’accès public à Internet est délégué à des compagnies régionales.... Read More